"Si la perte de ce qui te rendait heureux te plonge dans le desespoir, c'est la preuve que ce bonheur reposait sur du vent.

Il est dit que celui qui se perd dans les désirs matériels perd aussi sa nature propre."